TEST – Just Dance 3 Xbox 360 Kinect

Fort du succès de ses deux précédents épisodes, Just Dance revient pour la troisième fois sur consoles. Véritable phénomène notamment outre-manche, le titre s’est toujours illustré par la qualité de ces titres et son aspect convivial de par sa possibilité de pouvoir jouer jusqu’à quatre personnes en simultanée. Quid des nouveautés de ce troisième volet ?

Comme beaucoup, j’ai été particulièrement surpris par le succès de Just Dance lors de sa sortie sur Wii. Moi qui pensais qu’on avait fait le tour des jeux de danse avec la série de danse sur tapis Dance Dance Revolution,  eux-mêmes supplantés par les jeux avec instruments type « Guitar DJ Band Hero », voilà qu’Ubisoft nous remet le couvert avec un nouveau jeu de danse sur Wii. Et il y avait de quoi avoir peur: interface ultra-cheap, peu de modes de jeux, couleurs criardes. Bref, le jeu ne brillait que grâce à une playlist bienvenue et la possibilité de jouer à quatre. Mais l’idée géniale (ou surprenante) de ses concepteurs, c’est celle d’avoir mélanger une vidéo d’un type gesticulant qu’il faut tenter de mimer avec le système gyroscopique de reconnaissance de mouvement de la wiimote. Alors même si les mouvements restent approximatifs, on ne peut que constater l’effet jouissif de ses danseurs en herbe totalement pris dans le mouve, une fois la wiimote en main. Depuis plusieurs Just Dance ont suivi à toutes les sauces, Ubisoft ayant très bien compris qu’il détenait là une poule aux oeufs d’or.

Just Dance 3  signe un tournant dans la série puisqu’il passe au multi-support. En plus de la Wii, le jeu se décline désormais également sur Xbox 360 Kinect et Playstation 3. En plus du principe de jeu classique qui n’a pas changé d’un iota, chaque version bénéficie d’un mode propre à elle. Pour ma part, j’ai décidé de tester la version Xbox 360 Kinect qui proposait les innovations les plus intéressantes. Cette version va en effet utiliser le capteur en lieu et place des wiimotes classiques pour reconnaître vos mouvements de danse. Si à l’écran on bénéficie d’animations chorégraphiques enfin en résolution HD, le fait de pouvoir danser sans accessoire a pour le moins son charme. Que l’on gesticule en tenant de reproduire les mouvements du danseurs ou que l’on danse à la perfection, difficile tout de même de dire si la détection est fidèle. Elle se montre même plutôt très tolérante, notamment dans les parties à 4 joueurs. Car oui, Just Dance 3 est bien le premier jeu Kinect autorisant la reconnaissance de 4 joueurs en simultanée. Et forcément, plus on est de fous, plus y a de riz !

Il est tout de même étonnant de constater que l’on retrouvera l’ensemble des chorégraphies de la version Wii, transposer à l’identique sur cette version Kinect. Aucune nouvelle chorégraphie spécifique à l’accessoire n’a donc été ajouté. Fort heureusement, la liste des chansons est plutôt convaincante avec bon nombre de tubes connus et variés, alternant titres solos et titres à plusieurs. Dommage que la fonction karaoké ait été sous-exploité au profit de la danse: on aurait aimé pouvoir danser avec un casque-micro façon MJ sur scène ! Cette version Kinect se détache également par l’ajout de la fonction Just Create plutôt amusante pour créer sa propre chorégraphie. Je m’explique: prenez un titre au hasard; lancez l’enregistrement Kinect; dansez seul ou à plusieurs sur le titre soit en reproduisant vos propres mouvements, soit en créant votre propre choré ; stoppez l’enregistrement : votre clip est prêt ! Vous avez alors la possibilité de la faire rejouer avec des amis ou de le partager sur le XboxLive et en faire profiter la communauté. Une option originale qui a pour intérêt de faire marrer vos potes.

Just Dance 3 ne révolutionnera pas le concept de base. Une suite qui se veut dans la continuité facile des autres opus mais qui se veut marquante de par son arrivée sur Xbox 360 et PS3. La version Kinect se montre un cran au-dessus des autres versions de par les quelques fonctionnalités supplémentaires proposées. Mais au final, quelque soit son support, Just Dance 3 offre un bon moment de rigolade lors des soirées pizza bien arrosées. Il ne faudra pas chercher ailleurs, le côté technique étant encore une fois mis de côté, avec une interface repompant  de façon brouillonne celle du jeu Dance Central.

Note :

One Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.