Hommage à René des Musclés: triste fête au village…




L’heure n’est plus à la fête au village des Musclés: un de leurs plus fidèles compagnons les a quittés en cette fin de mois d’août. La victime: notre Papy René national…

C’est la fête au village

Formé en 1987 en même temps qu’une certaine émission , « Le Club Dorothée » pour ne pas la nommer, pour le compte à l’époque de la nouvellement privatisée chaîne TF1, le groupe de musicos « Les
Musclés » accompagnait Dorothée et nos après-midi jeunesse de manière guillerette avec ses chansons un poil franchouillardes mais bon enfant .


Les Musclés: un groupe aux membres éclectiques


Le groupe comptait cinq musiciens: Framboisier (de son vrai nom
Claude Chamboisier) au clavier était celui qu’on désignait comme le chef du groupe puisqu’il était le principal chanteur. Eric (Eric Bouad), guitariste, s’est fait connaître par son célèbre yodel
« lalalaïtou », véritable signe distinctif des Musclés. Rémy (Rémy Sarrazin) à la basse était le séducteur du groupe, au point qu’il lui arrivait de jouer les don juan auprès des filles durant les
répétitions: ce qui lui vaudra d’attirer les faveurs de la co-animatrice de Dorothée, Ariane. A la batterie, on retrouvait Bernard Minet (Bernard Wantier) a qui l’on doit de nombreuses
interprétations de génériques d’animés à succès en solo comme Bioman, Les Chevaliers du Zodiaque / Saint Seiya ou encore Robotech / Macross. Et enfin, René (René Morizur), dit Papy René puisqu’il
était le plus âgé du groupe, alternait avec brioaccordéon et saxophone.

Les tubes du grenier


A leur actif, on comptera plusieurs « tubes des familles » telle
que la Fête au village, la Merguez Party ou la Musclada: ceci leur vaudra d’obtenir un total de cinq disques d’or dans leurs carrières avec seulement sept albums. Un beau parcours donc pour notre
quintet préféré dont on ne prédestinait pourtant pas à un tel succès populaire. Mais les Musclés n’ont pas été que musiciens puisqu’ils revêtirent également le costume de comédiens avec,
attention, une sitcom qui leur était totalement dédiée sous le titre de « Salut Les Musclés ». Ce programme, décrié par les critiques pour son côté cheap et kitsch de ses scénarios, symbolise toute
la période faste des séries AB Productions au côté de l’autre série phare « Hélène et les garçons ». En tout, ce sont 263 épisodes qui seront diffusées sur la chaîne, ce quie est particulièrement
exceptionnel. Une suite emboîta le pas, « La croisière Foll’amour », en référence à la série américaine « La croisière s’amuse » qui dans sa version originale avait pour titre « Love boat »: elle
totalisera quant à elle 159 épisodes.

Toute la musique que j’aime


Si on les savait parfois revendicateurs au travers de leur chanson
(lors de la dernière campagne présidentielle, ils ont interprété une chanson intitulé « Nicolas et Ségolène », parodie revendicatrice de la chanson de Dorothée « Nicolas et Marjolaine »), ce que l’on
sait moins, aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est qu’ils étaient tous de « vrais » musiciens! En particulier Eric et René qui accompagnaient régulièrement en tournée et lors des
enregistrements en studio Mr Johnny Halliday en personne: René jouait au saxo mais était également l’arrangeur de Johnny. De même, René était le saxophoniste de Gene Vincent, Sylvie Vartan,
Michel Sardou, Sheila. Avant les Musclés, il faisait parti en tant que saxophoniste d’un groupe de rythm and blues, le Alan Jack group.

Au revoir et merci papy!

La fin du Club Dorothée en 1997 signa le coup d’arrêt du groupe qui ne survécut finalement que dans les coeurs des fans. L’une de ses desnières apparitions en public fût lors de la sortie de la
chanson Nicolas et Ségolène en 2007. Puis, Papy René, sur la pointe des pieds comme il sait si bien le faire, en toute discrétion, s’est retiré en Vendée, à 12 km des Sables d’Olonne, dans le
petit village de Talmont Saint Hilaire où il continuait à participer à des concerts de blues. Et c’est donc avec une certaine tristesse que René a décidé de nous quitter ce mercredi à Brignole,
âgé de 65 ans, des suites d’une rupture d’anévrisme. Toutes mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches: les fans des Musclés ne t’oublieront pas et continueront de faire la fête en
ta mémoire…

One Comment