Hardcore Henry : du First-Person-Shooter au cinéma

Véritable curiosité cinématographique, le long métrage en vue subjective Hardcore Henry débarque ce mercredi dans les salles obscures.

Hardcore Henry

Plus fort que le Project Blairwitch et Cloverfield, Hardcore Henry va plus loin encore dans le concept du long métrage complètement tournée en vue subjective. Dans ce film, on ne se retrouve plus derrière l’objectif d’un camescope mais carrément dans la peau du personnage principal au travers de ses propres yeux ! Une transposition du concept FPS de nos jeux vidéo sans le côté interactif en somme.

Hardcore Henry

HARDCORE HENRY

 

Voilà qui a de quoi intrigué et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est vraiment immersif. A se demander s’il ne vaudrait pas mieux le visionner avec un casque de réalité virtuelle. Les partis pris déjanté et 300% action semblent totalement assumés par son réalisateur Ilya Naishuller à la manière des Kingsman: Services Secrets et autres Kill Bill. Espérons donc qu’il tienne toutes ses promesses !

Hardcore Henry

Voici le pitch en quelques lignes:Vous ne vous souvenez de rien. Votre femme vient de vous ramener à la vie. Elle vous apprend votre nom : Henry. Cinq minutes plus tard, vous êtes la cible d’une armée de mercenaires menée par un puissant chef militaire en quête de domination du monde. Vous parvenez à vous échapper mais votre femme se fait kidnapper. Vous voilà perdu dans un Moscou hostile. Ici tout le monde semble vouloir votre mort. Vous ne pouvez compter sur personne. Sauf peut-être sur le mystérieux Jimmy. Pouvez-vous lui faire confiance ? Arriverez-vous à survivre à ce chaos, sauver votre femme et à faire la lumière sur votre véritable identité ? La réponse ce mercredi 13 avril !

Hardcore Henry

Laisser un commentaire