Grendizer Giga : le retour du grand Goldorak

Toi qui est de la génération Récré A2, le titre de ce billet a forcément dû faire tilt dans ton cerveau. Oui, le mecha le plus célèbre de France, Goldorak, est bel et bien de retour !

grendizer giga

En vérité, cela fait déjà plus de huit mois que Goldorak, ou plutôt « UFO Robot Grendizer » comme on l’appelle dans son pays natal le Japon, est sorti de sa longue retraite… 40 ans après sa première apparition en manga ! En effet, son créateur Go Nagaï avait annoncé en juin 2014 le retour de son robot fétiche avec une toute nouvelle série de manga papier intitulé Grendizer Giga. Et c’est le 19 septembre 2014 que sont pré-publiées les premières planches du manga dans le mensuel japonais Champion Red édité par Akita Shoten.

Véritable reboot d’après son créateur, Grendizer Giga ne reprend en effet que la trame principale de la série animée de notre enfance. Exit notre cowboy solitaire Actarus (Daisuke Umon au Japon) / Prince d’Euphor (Duke Fleed) et place désormais au blondinet Daisuke Uryu alias le prince Ruke Fleed. Alors qu’il coulait des jours paisibles comme tout étudiant d’université ordinaire, le jeune Daisuke recouvre accidentellement la mémoire grâce à sa sœur androïde Maria (un aspect scénaristique qui n’est pas sans rappelé celui de Cobra avec sa compagne Armanoïde). Suite à cet événement, Daisuke se souvient soudain de sa véritable identité: il est le prince Ruke Fleed, seul rescapé de la planète Fleed qui fût détruite par l’empire Vegan.

grendizer giga

Les fameux Golgoths (Saucer Beasts) sont bien entendu toujours de la partie, envoyés par l’Empire Vegan pour tenter de s’emparer du fameux robot Grendizer qui a permis à Ruke Fleed de s’enfuir avant la destruction de sa planète natale. Heureusement pour lui, il pourra compter sur le soutien de sa sœur Maria, l’alter-ego de Phénicia d’Euphor, mais aussi de vieilles connaissances comme une Hikaru Makiba relookée (Venusia) ou l’indécrottable Danbei Makiba (le vieux colérique Rigel). C’en est par contre fini d’Alcor (Koji Kabuto), sans doute resté avec son Mazinger Z pour ne pas voler la vedette à Daisuke.

grendizer giga

Afin de fêter la sortie du premier volume du manga en version reliée le 20 avril 2015 prochain afin de fêter les 40 ans de la série UFO Robot Grendizer, une vidéo promotionnelle a été réalisée laissant imaginer ce que donnerait la version animée: on se doute que ce n’est pas anodin et il ne serait pas étonnant qu’une annonce sur la déclinaison en animé voit le jour dans les prochains mois si le succès du manga se confirme.

grendizer giga

Et ce n’est pas gagné d’avance tant les puristes de la série d’origine ont de quoi s’inquiéter après visionnage de ces quelques minutes. On y découvre pourtant un Goldorak / Grendizer assez conforme à l’original avec ses célèbres attaques (Fulguro Poing / Astero Hache), au détail près que notre robot se voit affublé d’une cape rouge virtuelle (!) et qu’il dispose d’une « fury » où ses fameuses cornes se séparent pour délivrer une puissante attaque électro-cosmiques.

grendizer giga

A côté de ça, le physique tête à claque BCBG de Daisukevous fera longtemps regretter de notre gypsy king Actarus. D’autant que la mythique métamorphose laisse la place à un bracelet électronique permettant à notre étudiant de revêtir sa tenue de combat.

grendizer giga

Tandis que la bimbo Maria a droit à une transformation lorgnant à la fois du côté de Cutey Honey (Gô Nagai oblige) et de Sailor Moon, pour revêtir une combinaison rose bonbon en latex ultra-moulant tout droit sorti d’une boutique SM. Beurk !

C’en est déjà trop pour mes pauvres yeux qui pleurent encore le merveilleux chara-design de Shingo Araki à l’époque: que les plus nostalgiques restent avec leurs souvenirs d’antan et qu’on leur cache vite ce Grendizer Giga qu’ils ne sauraient voir. Goldorak Giga, c’est Go et Bye pour moi! Dors sans crainte Actarus, tu restes et resteras à jamais notre Prince d’Euphor inégalé…

grendizer giga

Laisser un commentaire