Gastronogeek Tome 2 : Le Livre des Potions

Il est là : le Livre des Potions de Gastronogeek est enfin sorti de sa tanière avec ses 70 recettes au programme. Du coup, on a testé…

Le Livre des Potions

On vous en avait parler en long et en large dans cette même colonne quelques jours auparavant : le nouveau Gastronogeek nous emmène cette année dans la contrée de « Tout-ce-qui-se-boit » après nous avoir bien rempli l’estomac en victuailles l’année dernière. On est donc allé voir nos amis de chez Hachette Cuisine à la rencontre du grand manitou de Gastronogeek, Thibaud Villanova.

Le Livre des Potions

Ce ceinture noire en art culinaire et expert en culture de l’imaginaire avait eu le bon goût d’organiser le lancement de son tout nouveau Gastronogeek Tome 2 : Le Livre des Potions au French Paper Gallery : situé à deux pas de la Place de la République, cette jeune galerie ouverte en juillet dernier expose des créations dérivés de la culture geek (ici des réinterprétations d’icônes du jeu vidéo comme The Legend of Zelda, Metroid ou Super Mario).

Un lieu de circonstance où il était possible de déguster quelques breuvages savamment préparés pour satisfaire nos gosiers bien assoiffés.

Le Livre des Potions

Mais qu’en est-il exactement de ce fameux Livre des Potions ? Et bien, c’est un ouvrage plutôt équilibré, chacun des six thèmes majeurs comprenant neuf recettes originales. Des cocktails, des smoothies, des milk-shakes, des soupes et j’en passe : la diversité est au rendez-vous et plaira aux plus jeunes comme aux plus grands.

Le Livre des Potions

La collection Gastronogeek s’est faite une spécialité de proposer un ouvrage de qualité, tant par sa mise en page que par le livre en lui-même. Là encore, mission accomplie : on caresse chaque page avec gourmandise, le regard tantôt alpagué par les superbes compositions photos, tantôt par la mise en page illustrée avec style. Un vrai régal visuel : miam ! Pour les plus novices comme moi capable de confondre une passoire et un chinois, on trouve même un lexique complet sur les ustensiles utilisés et les termes bien culinaires employés dans les recettes.

Mais plus que les mots, j’ai voulu tester par moi-même une des recettes du Livre des Potions. J’ai donc jeté mon dévolu sur une recette de niveau 2, qui me semblait accessible au plus commun des mortels (bien qu’elles le soient toutes en vérité !) : le Kamehakarot inspiré de la couleur orange des boules de cristal dans Dragon Ball, un savoureux smoothie énergisant combinant orange, carotte et gingembre ! Verdict ? Je vous laisse juger par vous-même avec la vidéo qui suit :

Le Livre des Potions

Laisser un commentaire