Gamescom 2018 – 11 – 11 : Memories Retold : mémoires de guerre en jeu vidéo

En plein battement médiatique autour des jeux AAA en cette semaine de salon Gamescom, certains titres plus confidentiels méritent pourtant qu’on s’y attarde. 11-11 : Memories Retold est de ceux-là.

11-11 : Memories Retold

Créé en partenariat avec le studio Aardman (Wallace & Gromit, Shaun le Mouton) et avec DigixArt, 11-11 : Memories Retold met en scène l’histoire de la Première Guerre mondiale vue depuis chaque camp, remémorant les événements tragiques de cette époque pour lesquels nous commémorons les 100 ans de son apogée cette année. Kurt est un soldat allemand incarné par l’acteur Sebastian Koch, nommé aux International Emmy Awards.

11-11 : Memories Retold

Père de famille, il se retrouve sur le front après s’être engagé dans le but de retrouver son fils porté disparu au combat. De son côté, Harry est un Canadien dont le rôle est campé par l’acteur récompensé à de nombreuses reprises, Elijah Wood (Le Seigneur des Anneaux). Il arrive sur le front en tant que photographe et y découvre la dure réalité de la guerre. L’intrigue du jeu tourne autour de ces deux personnages jouables, leurs compagnons ainsi que le lien qui les unit au fur et à mesure que les joueurs avancent dans cette aventure narrative pleine d’émotion.

11-11 : Memories Retold

Inspirée de faits réels, l’histoire de 11-11: Memories Retold a vu le jour grâce à une technique artistique innovante qui a permis de créer des personnages jouables comme s’ils faisaient partie d’une peinture. Le rendu est saisissant et empreint d’une émotion poignante tout le long de l’histoire des deux protagonistes. A l’image de l’initiative de Soldats Inconnus: Mémoire de la Grande Guerre développé et édité par Ubisoft, on ne peut que saluer le pari risqué d’un éditeur comme Bandai Namco Entertainment de porter un tel titre, loin de ses standards habituels.

11-11 : Memories Retold

11-11 : Memories Retold s’avère bien plus qu’un simple jeu vidéo rendant mémoire aux soldats de guerre : c’est une lettre ouverte vers plus de pluralisme des genres dans le jeu vidéo, où culture et devoir de mémoire devraient y être davantage représentés. Il faut espérer que cette initiative sera commercialement payante le jour de la sortie de 11-11 : Memories Retold, prévu le 9 novembre 2018 sur PS4, Xbox One et PC.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.