From Dust : Erich Chahi joue les dieux [GameStop]

A l’image de l’AppleStore, le Xbox Live sait se doter de perles vidéoludiques insoupçonnées. Parmi les prochaines bombes à venir, il en ait une qui commence à faire sérieusement parler d’elle : From Dust d’un certain Eric Chahi…

Les fervents défenseurs de l’Amiga vous le diront : Eric Chahi fait figure de véritable pionnier dans l’histoire du jeu vidéo grâce et surtout à un jeu : Another World. Décliné sur de nombreuses plateformes encore aujourd’hui (la version Iphone et Ipad devrait sortir d’ici l’été prochain), Another World révolutionna le genre plateforme en 3D, avec ses cinématiques en temps réel et son design épuré. Un jeu 100% français (cocorico !) dont la trame se veut tout aussi fascinante que sa réalisation puisqu’Eric Chahi en est à la fois le concepteur, le scénariste et le programmeur. Un parcours qui n’est pas sans rappeler un certain Jordan Mechner, le créateur de la série Prince of Persia…

Eric Chahi et sa première oeuvre, Another World

Après l’intermède Heart of Darkness sur console Playstation dix ans plus tard (qui lui aura tout de même valu l’admiration de Steven Spielberg, rien que ça) puis une longue retraite dans l’étude des volcans, Eric Chahi revient à ses premiers amours en nous dévoilant un tout nouveau jeu étonnant intitulé From Dust et destiné au Xbox Live. Le titre reprend les codes du genre « god game » établis par des jeux comme Populous, Powermonger et autre Black & White.

Tel un dieu, vous avez le pouvoir de maîtriser les éléments primaires que sont la terre, l’eau, la lave et le vent au moyen du Souffle comme l’appelle les peuples indigènes de from Dust. De peuple, il en sera question puisque vous aurez pour mission de diriger ces peuplades vers différents points de campement, indiqués par des totems. Il vous faudra aider ces peuples en leur construisant des passages, en modifiant leur environnement et en les protégeant des dangers de la nature (tsunami, éruption volcanique, éboulement, etc.).

From Dust, c’est en fait un énorme bac à sable où tous les éléments sont gérés en temps réel. Le moteur physique du jeu présenté par Eric Chahi se montre particulièrement impressionnant de par le respect des lois physiques des éléments et par leur interaction. Imaginez prendre une boule de terre qui vous servira à construire un passage sous forme de pont : il vous sera possible de le modeler en déversant un peu d’eau. Autre exemple : de la lave en fusion peut se montrer efficace pour générer un terrain vague; en versant de l’eau dessus, celle-ci se solidifie créant une surface rocheuse, efficace quand il s’agit de créer des remparts.

En avançant dans le jeu, vous acquérez de nouveaux pouvoirs divins comme la possibilité de solidifier l’eau. On peut alors se prendre pour Moïse et ouvrir un océan en deux… durant quelques secondes. Car vos pouvoirs sont limités dans le temps. Tout comme vos missions d’escorte de vos villageois, votre liberté de jeu est limité par le temps octroyé.

Avec From Dust, Eric Chahi réussit à rendre accessible un genre réservé habituellement aux joueurs PC. Le jeu se montre particulièrement fascinant par son univers et son ambiance.  Il faudra compter une quinzaine d’heures de jeu pour en venir à bout d’après son concepteur. On a en tout cas hâte d’en apprendre dès demain 27 juillet, puisque  From Dust débarquera en primeur sur le Xbox Live dans le cadre de l’offre Summer of Arcade Xbox Live. Les PCistes devront attendre le 17 août toujours sous la bienveillance de l’éditeur Ubisoft. Enfin les possesseurs de PS3 prendront leur mal en patience puisqu’aucune date n’a encore été confirmée, bien que la sortie soit bien prévue avant la fin d’année.

Laisser un commentaire