TEST – FEZ Xbox Live

Non, Fez n’est pas le fruit d’un chapelier marocain issu de ville du même nom. Et non, FEZ n’est pas non plus un jeu réservé à un public mature en mal d’images salaces. Car sans mauvais jeu de mot cette fois-ci, FEZ est à vraiment mettre dans toutes les mains ! Le concept même du jeu renvoie à l’origine même du jeu vidéo : parvenir à créer de l’émotion chez le joueur grâce à un concept génial capable de transcender des graphismes d’une autre époque…

La première fois que j’ai lancé FEZ sur ma console Xbox 360, je me suis réellement questionné sur ce que pouvait être cet ovni. Comment décrire le choc en effet de voir un univers représentait par des graphismes 2D dignes de ce qu’affichaient nos consoles 8 bits. Moi même, le héros Gomez, je ressemble à une sorte de guimauve blanche sur pattes et coiffé d’un fez (aussi appelé tarbouche, il s’agit d’un couvre chef rouge surmonté d’un gland porté dans les pays du Maghreb, d’où le titre du jeu) , autant dire à peu près à tout et n’importe quoi. Les seules actions qui me sont autorisées sont sauter et parler aux quelques habitants qui peuplent mon village… vertical. Car Dans FEZ, tout n’est que hauteur et il me faudra donc évoluer de plateforme en plateforme, histoire de récupérer six cubes brillants éparpillés sur ce premier niveau. Pas de quoi fouetter un chat en somme…

Mesdames et messieurs : les jeux sont FEZ !

Sauf qu’après être parvenu à compléter un premier gros cube à l’aide des éléments récupérés, un tout autre univers m’est alors dévoilé, sous mes yeux ébahis : celui de la troisième dimension ! Plus qu’un jeu de simple plateforme donc, FEZ vous demandera de vous creuser les méninges durant vos quêtes car il vous faudra visualiser votre terrain de jeu non pas en 2D mais en 3D, quand bien même vous évoluer sur un plan 2D. Vous suivez toujours ? Ainsi, d’une simple pression sur RT, vous parviendrez à parcourir un ilot à 360°, découvrir des portes cachées en arrière-plan ou accéder à des plateformes et corniches visuellement au premier abord inaccessible dans la vue traditionnelle 2D pour notre petit Gomez. S’affranchir ainsi de sa condition de simples personnages 2D en passant à la 3D, je n’avais pas vu ça depuis le film TRON…

FEZ vous plais’ !

Pour être franc, le concept du changement de dimension n’est pas une innovation en soi. On pourra citer des titres comme Mario Paper ou Crush de Sega qui utilisent un principe similaire de changement de vue 2D/3D. FEZ se montre pourtant original par ses énigmes mêlant à la fois réflexion et adresse. En dépit de leur côté rudimentaire avec ses 64 couleurs, les graphismes sont remplis de vie grâce à la présence de multiples sprites animées. Ces décors ne sont pas sans me rappeler ceux du jeu de Delphine Software, Flashback sur Amiga 500.

Disaster Peace : l'OST indispensable de FEZ !

L’entrée dans un passage donne généralement lieu à une animation transitoire, occasionnant un superbe effet de zoom en profondeur vers le nouvel endroit d’accueil. Si on ajoute une bande sonore 8 bits aux sonorités cosmiques, évoluer dans le monde de Gomez transporte le joueur totalement ailleurs. Pour vous faire une petite idée de cette magnifique bande son, je vous recommande d’aller directement l’écouter en aperçu gratuitement (proposé pour 7$ sinon) sur la page web qui lui est consacrée : vous serez définitivement conquis ! Terminons avec les petits clins d’œil amusant des développeurs qui n’hésitent pas à inclure dans la trame scénaristique des bugs de programmation qui surgissent volontairement sur votre écran, identifié comme le mal qui ronge l’univers de FEZ.

FEZ est véritablement un ovni vidéoludique qui n’aurait jamais pu voir le jour sans la possibilité de le proposer sur une plateforme de téléchargement. En s’affranchissant des contraintes de coûts de production d’un jeu matérialisé lié aux magnas des réseaux de distribution classiques, l’essence même du jeu est parvenu au joueur de façon intact : celui de proposer une voyage virtuel incroyable  où le concept du jeu prend le dessus sur tout le reste. Un grand bravo au studio Polytron  Corporation d’être parvenu à aller jusqu’au bout de leur concept, il le mérite.

FEZ est disponible actuellement exclusivement sur le Xbox Live Arcade pour 800 MS Points.

Note :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.