Dragon Quest XI : Les Combattants de la Destinée s’intéresse à ses personnages

C’est probablement l’événement marquant de cette rentrée 2018 : l’arrivée de Dragon Quest XI en Occident sur PS4 et PC !

Dragon Quest XI

C’est en 2004 avec la sortie de Dragon Quest VIII que l’on avait relevé la dernière apparition d’un opus majeur sur une console Sony. Depuis, la saga a poursuivit son essor sur les consoles Nintendo : DS, 3DS et Wii. Quatorze années plus tard, l’année 2018 sera à marquer d’un fer rouge comme l’année du retour de la licence Dragon Quest sur une console Playstation, la PS4 en l’occurrence. On mettra de côté les spin-off Dragon Quest Warriors développés en collaboration avec Koei Tecmo, qui s’écartait du concept d’origine. A noter que seul le Japon a eu droit en parallèle à la version 3DS de Dragon Quest VIII lors de sa sortie, l’éditeur Square Enix n’ayant pas jugé rentable nécessaire d’effectuer sa localisation occidentale.

Dragon Quest XI

Pas aussi réputée que la saga Final Fantasy dans nos contrées, Dragon Quest se revendique volontairement de la vieille garde du J-RPG, avec son systèmes de combat au tour par tour, ses musiques à la résonance 16-bits et pourtant remarquablement orchestrées, et sa durée de vie incommensurable. En plus des doublages ajoutés par rapport à la version japonaise d’origine, la réalisation de ce onzième épisode sera à l’inverse à la pointe des productions les plus récentes et séduira assurément les joueurs par ses graphismes enchanteurs et la virtuosité de ses animations. En attendant la sortie calée au 4 septembre prochain pour rappel, l’éditeur poursuit la communication autour de Dragon Quest XI : Les Combattants de la Destinée avec une vidéo consacrée aux personnage créés par le célèbre mangaka Akira Toriyama depuis le début de la série. Chacun d’entre eux possède ainsi sa propre personnalité et une histoire approfondie. Qu’il s’agisse d’Érik, le complice loyal, ou encore de Véronica, le jeune mage intrépide, de Séréna, la guérisseuse insouciante, Sylvando, l’artiste aux grands rêves, Jade, l’artiste martiale noble, ou de Théo, le vieil homme mystérieux, tous suivent le héros dans une grande aventure qui les mènera à travers le monde d’Elréa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.