Déballage – La Nintendo New 3DS Ambassador

Fraîchement débarquée il y a quelques semaines, la New 3DS est déjà un succès à en juger les premiers chiffres de ventes. Explication.

new 3ds ambassador

Quatre ans tout juste après son arrivée sur notre territoire, la 3DS a droit à sa troisième mutation avec la sortie d’un tout tout nouveau modèle. Alors que la 3DS XL corrigeait des défauts de conception chez sa consœur 3DS (marquage de l’écran une fois fermée, revêtement, autonomie prolongée, écran plus grand…) et la 2DS la livrait dans son plus simple appareil, Nintendo a voulu cette fois-ci améliorer sa console portable dans différents domaines. Ne vous attendez pas non plus à une révolution pour autant: le constructeur japonais veut rester dans la lignée de la famille 3DS et maintenir la compatibilité entre les différentes consoles. Autant donc clore directement le débat donc: il ne s’agit pas d’une nouvelle console au sens strict du terme mais d’une évolution.

new 3ds ambassador

Surprise: l’Europe n’aura pour une fois pas attendu bien longtemps son arrivée, celle-ci étant disponible moins de six mois après sa sortie au Japon. Un changement de mentalité sur la place grandissante du jeu vidéo en Europe qui n’avait pas échappé aux autres constructeurs de consoles que sont Sony et Microsoft. Preuve en est avec le lancement d’un programme Nintendo à l’attention de ses plus fidèles joueurs avant le lancement de la New 3DS. On se souvient que le lancement de la console 3DS avait fidéliser tous les premiers acquéreurs sans distinguo avec un programme Ambassadeur permettant d’obtenir gratuitement une dizaine de jeux GBA sur la boutique Console Virtuelle. Il suffisait alors d’enregistrer dans le temps imparti tout simplement sa console au moyen du coupon fourni dans le packaging.

new 3ds ambassador

On apprenait il y a quelques mois que le Club Nintendo allait prochainement fermé ses portes définitivement pour un nouveau système de récompenses, signant la fin de la collecte des coupons d’étoiles qui accompagnait les jeux et consoles. A la place, Nintendo a fait le choix de lancer son programme Ambassadeur New 3DS de manière sélective depuis sa base de données de joueurs, en leur adressant directement un email. Celui-ci proposait en effet d’acquérir un mois avant sa sortie officielle la console New 3DS.

A la particularité près qu’il s’agit d’une version collector intitulée « New 3DS Ambassador« . J’ai ainsi eu la chance de faire parti des élus et de découvrir ce qu’il retournait de ce modèle. Première constatation: on a affaire à la version standard de la New 3DS et non la version XL. La particularité de ce modèle est qu’elle offre la possibilité de changer ses coques à volonté ! Surfant sur la mode des smartphones, il s’agit d’une première pour une console portable à ma connaissance, les constructeurs privilégiant la vente de modèles limités pour nous vendre davantage de console. Nintendo a eu ici l’excellente idée d’autoriser la customisation de sa console (une première pour le constructeur nippon!), s’ouvrant ainsi un véritable nouveau marché sur la base de coques, avec un prix unitaire démarrant aux alentours d’une dizaine d’euros. Une base tarifaire qui devrait rapidement s’envoler à l’image des figurines Amiibo: selon la rareté de la coque, les spéculations vont déjà bon train avec des prix multipliés par 3 voire 4.

Ainsi, le package New 3DS Ambassador comprend non pas un mais deux sets de coques collector, toutes deux de couleur blanche. Sobre, le premier set bénéficie d’une inscription en écritures japonaises kanji de couleur argenté se traduisant par « Ambassadeur ». Le second set plus attrayant rend hommage à la série de jeu de combat Smash Bros, les coques arborant les personnages phares de Nintendo. Ce n’est pas un hasard: avec elle, la New 3DS embarque nativement la fonction de lecture NFC des figurines Amiibo utilisée en particulier par le jeu Super Smash Bros 3DS.

Comparativement, la New 3DS se montre légèrement plus large que la console 3DS d’origine, sans attendre les dimensions imposantes de la version 3DS XL. Plus large, elle l’est aussi au niveau des deux écrans, gagnant ainsi en confort de visibilité et d’ergonomie. Elle profite également de lignes plus arrondies, donnant une meilleure impression de finition que pour sa grande sœur. Des ajustements on été fait au niveau des emplacements cartouche et stylet, dorénavant sur l’avant de la console: cette modification est liée à l’ajout des boutons supplémentaires ZL et ZR sur la tranche supérieure, plus des classiques L et R. Le bouton Power se retrouve lui aussi sur la tranche inférieure désormais, totalement escamotée (ce qui le rend étrangement plus difficile d’accès qu’auparavant, un comble!). A l’inverse, le bouton Home est davantage mis en évidence comme sur les 3DS XL. Autre nouveauté majeure: l’arrivée un second stick analogique sur le côté droit, au-dessus des boutons d’actions ABXY. Discret et rigide, il s’apparente au stick des ordinateurs portables qui offre peu de jeu et dont l’orientation de la poussée dicte la direction souhaitée par le joueur. A voir en cours de partie si celui-ci se montre pratique.

En dehors des deux sets de coques, la console New 3DS n’est en fait qu’une version classique blanche de la New 3DS disponible dans le commerce. Ce que j’ai apprécié sur ce modèle, c’est la référence fanboy « Super Famicom » avec ses touches d’actions de couleurs emblématiques: vert, bleu, rouge et jaune. Le pack comprend également un socle de recharge New3DS: une initiative sympa si elle avait été accompagnée du bloc chargeur ! Car il faut s’y faire désormais : Nintendo ne veut plus s’embarrasser de cet accessoire, pourtant indispensable, et ne le fournit donc plus en série avec ses consoles. En échange, les possesseurs de 3DS, 3DS XL et 2DS pourront continuer à utiliser leur chargeur, la compatibilité étant assurer.

A l’usage, la console New 3DS se révèle plus rapide à lancer les applications et légèrement plus puissante que la 3DS. Si la définition se révèle à priori identique, la fonction 3D a été rendu plus stable avec un système de paramétrage permettant de la voir sur différents angles contre un seulement auparavant: attention cependant, des interférences aléatoires peuvent détériorer l’expérience 3D pour les porteurs de lunettes ou dans les endroits trop sombres, il n’y aura pas de miracles de ce côté là. On notera enfin un meilleure éclairage visiblement même si ce n’est pas flagrant au premier coup d’œil.

A venir: les tests des jeux The Legend of Zelda : Majora’s MAsk 3DS et Monster Hunter Ultimate 4 pour voir ce que cette New 3DS a dans les tripes!

Laisser un commentaire