ACTU JEU – Datura – Le second souffle du Playstation MOVE ?

Présenté furtivement lors de la dernière édition de la GDC, Datura est pourtant un titre qui mériterait de susciter l’attention des déçus du Playstation Move jusqu’ici ainsi que de ceux en quête d’expérience nouvelle. Gage de qualité : le titre est produit par le studio Sony SCE Santa Monica à qui l’on devait déjà un certain Flower…

Développé depuis près de trois ans par le groupe Plastic Studios, ancien demo-maker à qui l’on devait l’étrange Linger in Shadows, Datura est leur dernier projet en date destiné au PSN sur PS3. Selon Michal Staniszewski en charge du projet, le titre propose nouvelle forme d’expérience interactive jusque là peu exploitée sur console de jeux. A l’image de l’ancêtre Myst, il est ici question d’exploration et d’énigmes à résoudre, où l’ambiance et l’environnement jouent un rôle à part entière. Point de point’n click ici : l’originalité tient juttement au système d’interaction du joueur, ici matérialisé à l’écran par des mains aux comportements ultra-réalistes. Bien que limitée de par l’utilisation de l’accessoire Playstation Move, les réactions en temps réel de vos mains lors d’un contact avec les différents objets de votre environnement (liquide, volant de voiture, poignée de porte, etc.) vous paraîtront comme authentique à ceux dans la réalité, renforçant la sensation du toucher.

Particulièrement innovante dans son approche, je suis surtout curieux de voir comment la jouabilité a été conçue pour magnifier l’expérience. L’environnement ouvert ne devrait pas nous faire oublier qu’une trame scénaristique demeure nous promet-on. Ainsi vos décisions, bonnes ou mauvaises (d’où le titre « Datura » : une espèce végétale vénéneuse mais qui possède des vertus médicinales), influeront directement sur le cours de l’histoire. Voilà en tout cas un titre original et qui semble pour la première fois tirer parti du Playstation Move sorti des sempiternels « danse/shoot ». A suivre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.