CRITIQUE DVD – C’EST LA FIN : au fond du trou

C’EST LA FIN – Voici un film totalement déjanté, qui mêle allégrement fantastique et folie et où les blagues vaseuses émergent à chaque réplique ! Le genre de films à ne certainement pas prendre au sérieux. Et c’est pour une fois ce qu’on lui reproche bien : le second degré s’en trouve totalement court-circuité est et on vous dit pourquoi.

c'est la fin

Connu pour avoir été à l’affiche de nombreux blockbusters comme l’Apprenti Sorcier ou One Million Dollar Baby, l’acteur Jay Baruchel est en fait un total looser dans la vraie vie. Si si ! Au point même que lorsque son meilleur pote l’acteur Seth Rogen (The Green Hornet) lui fait la faveur de l’introduire à la maxi teuf organisée chez l’immense James Franco (la trilogie Spiderman, 127 heures, La Planète des Singes : les Origines), Jay se montre totalement hermétique aux us et coutumes de la jet-set du tout Hollywood.

c'est la fin

Jusqu’à ce qu’un événement totalement improbable vienne interrompre le cours de la fête : un tremblement de terre provoque l’irruption d’un gigantesque cratère géant, avalant des milliers de personnes au passage. Dans cette ambiance de fin de monde, où la survie peut tenir à une simple barre de Milky Way, Jay, Seth, James mais aussi Jonah Hill (Supergrave) et Danny Mc Bride (Date Limite) vont devoir prendre en main leur destinée. Pour le meilleur et surtout pour le pire.

c'est la fin

Évoquant à outrance les films dans lesquels nos protagonistes ont (réellement) joué par le passé, les réalisateurs Seth Rogen et Evan Goldberg usent et abusent des private jokes à tout bout de champs, quitte à faire dans le (très) mauvais goût. Ce qui aurait pu passer pour un film sci-fi sympa pour geeks sur le papier (on y fait références au Seigneur des Anneaux, à l’Exorciste ou à même Harry Potter en la présence d’Emma Watson herself) s’avère au final être un total désastre. A l’inverse des acteurs qui s’en donnent à cœur joie durant tout le film, on s’ennuie ferme de bout en bout, se demandant où veulent bien en venir les réalisateurs. Et ce n’est pas sa réalisation digne d’un fan-film Z qui viendra sauver ce film de son naufrage scénaristique, à la consistance aussi creux que le cratère formé devant la demeure de James Franco dans le film.

c'est la fin

Si vous avez du temps à perdre, C’est la fin est la solution idéale. En dépit d’un casting de folie, le film est une énorme déception. Comme quoi engager des bons acteurs n’est pas l’ingrédient miracle pour faire un bon film. Ici, la seule envie du spectateur est qu’il se termine. Voilà certainement son seul point positif : celui de bien porter son nom ! Que vous soyez fan de James Franco ou d’un des acteurs cités, passez votre chemin. Vite.

Note :


C’est la fin – Bande Annonce – VF par SonyPicturesFr

C’est la fin est actuellement disponible en DVD, Blu-ray et en téléchargement VOD.

Laisser un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.