CRITIQUE CINE – Une pure affaire

De nos jours, beaucoup de personnes se lassent vite de leur vie routinière, loin d’être trépidante et de ce qu’elles en espéraient. Que feriez-vous si l’opportunité se présenter à vous de gagner un maximum d’argent facilement mais malhonnêtement et de changer par conséquent votre vie en LA vie que vous désiriez ?

David Pelame, personnage interprété admirablement par François Damiens (L’Arnacoeur), fait partie de ces gens-là et il a su saisir l’occasion de se sentir vivant et d’arrêter son train-train quotidien ennuyeux. Il possède une vie on ne peut plus normale : une femme, deux gosses, avocat mais à qui on ne confie pas de grosses affaires… et j’allais oublier : un chien ! Alors qu’un soir il promène ce dernier pour s’évader d’une soirée où il est critiqué par ses proches, il tombe par hasard sur un sac. Mais ce n’est pas n’importe quel sac : celui-ci contient de la drogue ! Il prend ce sac comme la chance de sa vie. Il va pouvoir enfin vivre comme il a toujours souhaité : nouvelle voiture, cadeaux à sa femme et ses enfants…

L’argent facile, ça lui plaît ! Il ne tardera pas à mettre sa femme, interprétée par Pascale Arbillot (Les Petits Mouchoirs), dans la confidence. Un peu sceptique au départ, elle y prend vite goût : bijoux, vêtements de marques, restaurants chicos et tutti quanti ! Mais l’argent facile, c’est bien connu, ça n’existe pas ! Le propriétaire du sac va réapparaître dans leur vie…

Cette comédie, réalisée par Alexandre Coffre, met en avant un couple bien sympathique. Pascale Arbillot et François Damiens sont joue un couple parfait ! Une pure affaire est un film qui se laisse bien regarder. C’est frais, c’est drôle. De plus, le délicieux accent de François Damiens accroît le comique de certaines scènes.

Etait-ce vraiment une pure affaire ? A vous de voir en allant visionner le film ! Actuellement dans les salles.

Note :

Laisser un commentaire