CRITIQUE CINE – Percy Jackson : la Mer des Monstres

PERCY JACKSON – Le fils de Poséidon est de retour dans la suite de ses aventures. Après un premier épisode où ses pouvoirs de demi-dieu lui ont été révélés, notre sang-mêlé repart dans une nouvelle quête : celle de trouver la légendaire Toison d’Or !

percy jackson

Après avoir sauvé l’Olympe en retrouvant le Voleur de Foudre, Percy le casse-cou en tête et ses compagnons parte pour une nouvelle quête pour sauver ainsi leur arbre protecteur. Sa mission : trouver la légendaire Toison d’or et ainsi stopper le sombre projet du rebelle Luke Castellan, fils d’Hermès et ancien ami de Percy, qui est celui celui de ressusciter le titan Chronos. Comme le premier épisode, ce nouveau volet est l’adaptation du tome 2 du roman jeunesse éponyme écrit par l’auteur Atila Futaki et actuellement édité aux éditions 12 bis.

percy jackson

LaPetiteNam – MA NOTE :

Pas de doute : Percy Jackson : la Mer des Monstres est bien dans la même lignée que le premier. C’est donc l’occasion de retrouver nos trois personnages principaux qui, il faut l’avouer, se montrent plutôt attachants et nous font partager leurs aventures rocambolesques. Si le suspense de l’intrigue peut subsister sans doute pour les plus jeunes, il est très vite deviné pour les autres. Malgré ce côté un peu enfantin mais finalement flatteur (eh oui, on est toujours content de deviner ce ce qui se passe !), le spectateur reste captivé car il y a des personnages touchants au jeu juste, beaucoup d’actions et à aucun moment des longueurs.

percy jackson

A la base, je ne suis pas fan des univers fantastiques car je n’arrive pas à me projeter mais ici, il s’agit de l’univers légendaire de la mythologie grecque et le film prend alors une dimension différente et très plaisante. De plus certaines idées originales (que je ne vous dévoilerai par ici pour ne pas gâcher votre plaisir) apportent  du cachet à cette adaptation. En résumé : un bon moment passé, un film qui se laisse regarder et un égo revalorisé. Et à l’évidence, il y aura une suite. Dernier conseil : comme bien souvent,  la version 3D n’apporte pas grand chose. A bon entendeur !

percy jackson

Trywan – MA NOTE :

Ce volet s’apparente à un  bon yoghourt grecque : une grosse dose de scènes d’action avec des morceaux de bravoure, de gadgets en tout genre (l’épée de Poséïdon), sa dose de méchants et le tout saupoudré de blagues potaches et de bons sentiments tout plein. A grands renforts d’effets spéciaux et d’image de synthèse, les producteurs nous font redécouvrir la mythologie grecque à la sauce hollywoodienne, Les fans du livre adoreront retrouver les multiples références faites au premier épisode. Les autres s’ennuieront face à une intrigue dont on connaît l’issue avant même qu’elle ne débute et s’esclafferont devant des décors factices qui nous ferait presque regretter ceux en carton pâtes de l’Histoire sans fin. Ce Percy Jackson ne s’en cache pas de toute façon : en bon divertissement familial en cette période de vacances scolaires, il plonge le spectateur dans un vaste parc d’attraction pour lui en mettre plein la vue et lui donner son lot d’émotions. Les plus jeunes auront même l’impression de s’être cultivé tout en s’amusant. Et pour le coup, c’est bien vu !

Percy Jackson : la Mer des Monstres sort au cinéma ce mercredi 14 août.

Laisser un commentaire