CRITIQUE CINE – L’Ecume des jours

L’Ecume des jours – Après s’être aventuré dans l’univers des comics US (Green Hornet / Le Frelon Vert), le touche-à-tout Michel Gondry revient à ses thèmes favoris que sont l’amour impossible et le rêve. Et quoi de plus logique en effet que le réalisateur d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind ait choisi l’adaptation du roman de Boris Vian, L’Ecume des jours, pour son retour dans le pays?

l'Ecume des jours

Dans un Paris surréel des années 50, Colin, un jeune homme romantique et rêveur est à la recherche de l’amour. Il rencontre alors Chloé, une jeune femme dont il tombe éperdument amoureux. Leur histoire d’amour vire au cauchemar quand Chloé tombe malade, Colin doit alors travailler dans les endroits les plus loufoques pour sauver sa promise et son appartement en train lui aussi de succomber à une maladie. Adapté du roman de Boris Vian publié en 1947.

l'Ecume des jours

Moka – MA NOTE :

Après nous avoir démontré son amour pour les mondes loufoques il y a quelques années avec la science des rêves, il semblait logique que Michel Gondry, admirateur du stop-motion, reprenne la réalisation du roman fantaisiste de Boris Vian, l’Ecume des jours.

LEDJ-03

Sur une teinte mélancolique de Duke Ellington, Gondry nous laisse nous amuser des nombreuses anomalies qui composent le monde de Colin, puis le malaise s’installe lorsque Chloé attrape un nénuphar au poumon et doit suivre des cures hors de notre compréhension.

L'Ecume des jours

Un casting intéressant composé du duo de l’Auberge Espagnole, Romain Duris et Audrey Tautou incarnant les amoureux respectifs Colin et Chloé, Omar Sy en bon et loyal serviteur, Gad Elmaleh en grand addict  de l’écrivain Jean-Sol Partre et Alain Chabat dans le rôle d’animateur cuisinier.

L'Ecume des jours

Malgré qu’il soit un peu dense (2h15), L’Ecume des jours est un film plus puissant et dramatique que sa bande-annonce ne laisse paraître. Actuellement dans les salles.

Laisser un commentaire