Critique Bluray – The Signal

Gravity, Interstellar, Les Gardiens de la Galaxy: les films de SF ont la côte ces derniers temps. The Signal surfe sur cette mouvance.

The Signal

Le pitch ?

La jeunesse est parfois plein d’amertume. Prenez ces deux ados, Nick et Jonas, deux cracks en informatique du MIT plein d’insouciance à qui un avenir assuré pourrait s’offrir à eux. La petite amie de Nick, Haley, ayant annoncé son départ prochain, notre trio décide de partir dans un rad trip au travers des Amériques. Mais voilà qu’un événement soudain les détourne: un hacker mystérieux les provoque, les touchant dans leur estime.

The Signal

Bien décidé à connaître l’identité de cet inconnu, notre bande d’amis part à sa rencontre et se retrouve face à une baraque isolée de tout, en plein désert. Soudain, tout bascule: alors qu’il accourait pour venir en aide à Haley, c’est la stupeur pour Nick qui se réveille dans une base secrète et découvre que ses jambes ont muté !

Ça donne quoi ?

William Eubank, jeune réalisateur prometteur, dépeint ici une jeunesse désœuvré, perdue dans ses rêves mélancoliques et anti-sociaux. Emmené par l’acteur Brenton Thwaites, on s’attache à ce trio de jeunes dès les premières minutes dont on devine le passé douloureux lors de flashbacks. La bascule opérée par le réalisateur lors de l’enlèvement par des extra-terrestres aurait pu tourner au ridicule, tourné caméra au poing façon Blairwitch. Ce n’est pas le cas.

The Signal

Bien amené, le spectateur découvre peu à peu sous l’angle de Nick l’envers d’un univers surréaliste qui le dépasse totalement. Disposant d’un budget de production modeste, on appréciera les rares effets spéciaux distillés tout le long du film, avec même des séquences digne de super héros particulièrement bluffantes. On retrouve avec plaisir Laurence Fishburne, aussi intriguant qu’imperturbable en scientifique. Mais il faut avouer qu’on reste sur sa faim une fois passé la séquence d’évasion de la base des trois ados. A se demander, une fois le générique de fin arrivé, où voulait vraiment en venir le réalisateur qui nous laisse en gravité, entre réalité et imaginaire. Frustrant.

The Signal est actuellement disponible en DVD, Blu-ray et VOD.

The Signal

Laisser un commentaire