Balade du Quarantenaire

Quarante ans.

ballade du quarantenaire

Quarante ans.

Quarante fois un an.

Quatre fois dix ans.

Dix fois quatre ans.

 

En cet anniversaire unique

Où, quelques soient mes calculs,

Entendez cette musique

En balade et sans scrupule.

 

Lointains souvenirs de ces rues de Paris,

Où je vécus mon enfance paisiblement,

Près des squares de la mairie

Du Quatorzième arrondissement.

 

Puis vinrent Cachan et l’Haÿ-les-roses,

Cette banlieue que moi, je trouvais bien rose.

Des collèges au lycée et son bac de Terminal,

Telles furent mes années passées au lycée Lakanal.

 

Alors que les études de fac me poussaient chez les économes,

Mon avenir bascula par hasard dans celui des télécoms.

De mon attirance pour l’univers des associations,

Naquit Anim’INT en amour pour la japanimation.

 

Rattrapé soudain par le monde du travail et sa dure réalité,

La quête pour mon futur sonnait alors comme une nécessité.

Tsubasa et Bargaming: de l’expériences de ces associations,

Projets, relationnel et commercial, la voilà ma vocation !

 

Mais puisque ma passion, c’est aussi celle d’être geek.

Ô jeux vidéo, ô animés, ô bandes dessinées: que j’aime cette douce musique !

Que de nuit passées devant la télé et sur le clavier de mon Amiga,

Avant de basculer dans les consoles, Nintendo et autre Maître Sega.

 

Puis, une page se tourne. Fini la quille. Et bonjour à la quarantaine !

 

Parce les années passent, je peux enfin écrire,

Qu’une vie, c’est pour le meilleur comme pour le pire.

Fruit d’un amour indélébile d’une femme et d’un homme,

Alors voici Thomas, mon fils, mon défi, ma vie en somme.

 

ballade du quarantenaire

 

Laisser un commentaire