ACTU JEU – Devil Summoner : Soul Hackers officialisé en Europe

DEVIL SUMMONER : SOUL HACKERS – Sans doute encouragé par l’accueil plus que favorable de la communauté des joueurs occidentaux de Persona 4 Golden et Persona 4 Arena, voilà que l’on apprend l’arrivée prochaine d’un spin-off de la série Shin Megami Tensei jusque-là inédit chez nous, Devil Summoner.

devil summoner : soul hackers

Sortie à l’origine sur la console Sega Saturn au Japon en 1997, Devil Summoner : Soul Hackers est en fait la suite de Devil Summoner premier du nom, lui aussi jamais sorti hors du Japon. Il s’agit donc d’une première pour la série qui fait son apparition en Occident directement dans sa version 3DS. Sous l’impulsion de NIS America, le titre verra le jour chez nous le 13 septembre prochain, alors que les Etats-Unis l’ont accueilli le mois dernier.

Dérivé de l’univers de la série Shin Megami Tensei, on y retrouve les principaux éléments qui ont fait le succès de la série: combats de démons, fusion des éléments pour découvrir des attaques plus puissantes, capacité à dialoguer avec ses ennemis conditionnant l’issue des affrontements. Se différenciant de la série d’origine par un mode de vue subjectif durant les combats, ces derniers ne sont pas sans rappeler le modèle inauguré par la célèbre série de RPG Dragon Quest. Se déroulant dans un monde cyberpunk où se mêlent science-fiction et RPG, on y incarne un groupe de jeune hackers prêts à en découdre pour sauver l’humanité de l’emprise d’une multinationale.

A l’image de ce qui a été réalisé sur P4: Golden, l’adaptation du jeu sur Nintendo 3DS bénéficie de quelques améliorations au passage comme l’ajout d’une trentaine de démons, une nouvelle cinématique animée d’ouverture et un thème musicale revisité. Un donjon supplémentaire fait également son apparition, où il sera possible à l’apparition de Raidou Kuzunoha The XIV apparu dans l’épisode Shin Megami Tensei: Devil Summoner: Raidou Kuzunoha vs The Soulless Army. Le succès de Soul Hackers aux Etats-Unis conditionnera sans doute l’arrivée d’autres épisodes de la série Devil Summoner, et à fortiori de par chez nous. Seule prix à payer: l’absence de localisation en français puisque le titre restera dans la langue de Shakespear.

Laisser un commentaire