La question 3DS XL : quel possesseur de 3DS êtes-vous ?

La « grande sœur » de la console portable Nintendo 3DS débarquant dans moins de dix jours à présent, une question cruciale se pose: comment réagiront les possesseurs de la 3DS première du nom face à la sortie de la 3DS XL ? Imaginons un instant quel serait…

… le discours du Richard ?

« Une nouvelle console sort ? Elle sera chez moi dès le day-one ! Pourquoi se poser la question quand mon compte bancaire me le permet ? Et honnêtement, à 199€ (et même 184,99€ sur Amazon.fr), c’est une affaire ! D’autant que Nintendo affirme vendre la console à perte à ce prix, on n’est donc pas près de voir la console baisser de prix en magasin. La console portable de Nintendo a plus que jamais le soutien des éditeurs au vue des chiffres de ventes software. Cette 3DS XL en a dans le ventre: une meilleure autonomie et un écran plus adapté pour apprécier les gros titres à venir comme New Super Mario Bros 2 ou New Art Academy. La ludothèque existante de la 3DS étant de plus totalement compatible, l’achat s’en retrouve tout justifié. Conservant ma 3DS, l’absence d’adaptateur secteur dans le pack 3DS XL m’évite tout doublon superflu.  Quand ma 3DS me servira dans les transports, la 3DS XL sera mon compagnon idéal pour jouer chez moi avec un bon confort visuel. Et puis ma copine pourra enfin m’affronter à Mariokart 3DS puisqu’une seule cartouche suffit ! Que demande le peuple ? »

… le discours du Roublard ?

« L’histoire se répète comme pour la DS tank qui avait été rapidement supplantée par la DS Lite et vu ainsi les ventes de la console enfin décoller de façon stratosphérique. Celle de la DS XL a permis d’accrocher le public senior. Il est clair que la stratégie de Nintendo est de réitérer l’exploit avec cette version XL de sa 3DS, en frappant un grand coup aussi bien côté prix qu’au niveau de la finition de la console, plus classieuse. Moi qui suis l’actualité jeu vidéo régulièrement, j’avais soupçonné que Nintendo préparait l’annonce d’une telle console, avec un nouveau format et aux fonctionnalités améliorées. Voilà pourquoi j’ai revendu par anticipation ma console 3DS au prix fort (plus de 100€) avant que la 3DS XL ne sorte. Achetée l’année dernière, j’avais déjà profité de la baisse de prix à 179€ au lieu des 249€ initiaux. Voilà qui va me permettre d’acquérir cette nouvelle console à peu de frais, pour le prix de deux jeux 3DS, tout en profitant de ma ludothèque actuelle. J’ai notamment pu apercevoir des offres intéressantes côté prix (179€ chez Auchan avec le code RESAAUCHAN; 224,90€ chez Fnac.com pour le pack console + un de ces 4 jeux Nintendo – Super Mario 3D Land / Mario Kart 7 / Mario Tennis / New Art Academy). C’est tout bénéf ! »

… le discours du crevard ?

« Il me faut coûte que coûte cette console 3DS XL mais pas question d’y mettre tous mes deniers ! Il est de toute façon évident que je ne vais pas m’embarrasser de deux consoles qui me servent à faire la même chose. Le tout est de pouvoir me faire reprendre ma 3DS au meilleur prix et d’obtenir du même coup la nouvelle 3DS XL au coût le plus bas tout en conservant tout ce que j’ai acquis sur ma 3DS. Côté revente de mon matos, j’ai pu dégoter deux offres intéressante de reprises de ma console 3DS. La première vient de l’enseigne Game qui reprend ma console 3DS pour 100€ (offre valable du 28 juillet au 24 août 2012). En me faisant reprendre 3 jeux 3DS suivant l’argus Game, j’arrive à m’en sortir pour une vingtaine d’euros de ma poche ! A noter qu’ils reprennent aussi la DSi pour 60€ et vu que je ne m’en sers plus, ça fait toujours une économie. »

« Plus fort: l’autre offre de reprise vient de l’enseigne Micromania qui reprend votre console 3DS pour 120€ dans le cadre de l’opération Bonus 20% (offre valable du 28 juillet au 30 septembre 2012). Ce qui ramène le prix de la 3DS XL à 79,99€ ! Le bonus de 20% étant également valable pour la revente de jeux 3DS, voilà l’occasion de me débarrasser de mes jeux finis ou inutilisés. »

« Mais je n’oublie pas non plus que je veux conserver toutes mes données de ma 3DS: j’ai acheté sur l’eShop quelques jeux et je fais surtout parti du programme Ambassadeur de la 3DS ! Pas question de perdre la dizaine de jeux NES, la dizaine de jeux GBA offert par Big N et mes sauvegardes de jeux 3DS ! Ce qui est certain, c’est qu’en me faisant reprendre ma console 3DS, je vais devoir me séparer de ma carte SD 2Go incluse avec la console. Première chose à faire donc: sauvegarder mes données de jeux présents sur ma carte SD sur mon PC: je n’aurai ainsi plus qu’à les retransférer sur la nouvelle carte SD 4Go quand j’aurai ma 3DS XL. Seconde chose à faire, plus compliqué: transférer les données de mon compte 3DS vers celui de la 3DS XL que je n’ai pas encore. Problème: cela n’est possible que via le système de Transfert de données d’une 3DS vers une 3DS qui nécessite obligatoirement de passer par une connexion Internet !Le tutoriel est dans la vidéo qui suit. »

« J’ai donc trois possibilités:

  • Soit je dispose d’une seconde 3DS (celle d’un ami par exemple) en sacrifice et qui me servira d’intermédiaire et conserver mes données en attendant que je récupère ma 3DS XL. Attention: ne disposant que du quota de 5 transferts de compte possible, je n’aurai plus que 3 transferts restants.
  • Soit j’ai l’autorisation aimable de la direction du magasin pour effectuer mon transfert en direct, qui peut prendre plus de 30 mn ! D’autant qu’il me faudra vérifier qu’une connexion Internet existe en magasin.
  • Soit aucune de ces options n’est possible et je devrai me résoudre à perdre toutes mes données de compte 3DS… »

… le discours de L’ultra-conservateur ?

« Mais pourquoi débourser davantage pour une console dont les spécificités techniques sont strictement identiques ? Sérieusement, après le coups de la DS XL par rapport à la DS, vous êtes donc prêts à résigner et ainsi confirmer que nous ne sommes que de simples pigeons capable d’acheter deux fois la même console ? Une arnaque tellement énorme que personne ne semble la voir ou se voile volontairement la face. Qu’on ne vienne pas nous faire croire que Nintendo vende à perte sa console: la technologie reste la même que celle de la 3DS, sans doute rentabilisée en l’espace de plus d’un an et demi et le format reprend dans les grandes lignes celui déjà vu pour la DS XL. Du service minimum en somme. N’oublions pas quelques changements ou absences en défaveur de la 3DS XL par rapport à la 3DS: une plus faible luminosité pour préserver l’autonomie de la batterie, une accentuation des défauts des jeux en 3D sur l’écran plus grand, une taille moins adaptée au terme « console portable », l’absence d’un second stick. Sur ce dernier point, j’avais pris la peine d’investir dans le  fameux Circle Pad Pro pour jouer à Resident Evil: Revelations: avec la 3DS XL, c’est direction la poubelle puisque incompatible ! Bref, le changement cosmétique de cette version XL ne me convaincra pas de changer de console: je garde ma 3DS ! »

… le discours du fataliste ?

« On vit décidément une drôle d’époque. Les rythmes de consommation s’accélèrent et on change de téléphones, de TV, d’ordinateurs ou de consoles comme on change de chaussettes. Dans les années 80-90, je me souviens qu’il me fallait plusieurs mois voire années d’économies avant de pouvoir envisager l’achat d’une console de jeu vidéo. Pouvoir enfin posséder le Saint Graal, l’objet de nos fantasmes de vidéomaniaques passait obligatoirement par de long moins de patiences et d’efforts pour réunir la somme suffisante. Et les constructeurs suivaient puisque chaque machine avait un cycle de vie d’au minimum cinq années, laissant un temps confortable aux développeurs pour sortir leurs productions. Mais le consommateur d’aujourd’hui est un éternel insatisfait, insatiable et accro du dernier objet en vogue. L’industrie l’a bien compris et cultive cette frénésie en augmentant la cadence des sorties de produits. Qu’on ne s’y trompe pas: les coûts de production et de recherche et développement restent élevés. Le cycle de vie des technologies demeure également. Mais elle aujourd’hui exploité jusqu’à la moelle par le recyclage permanent et la tentation d’améliorer superficiellement son produit. »

Le fake de l’enseigne anglaise HVM: une 3DS XL avec un second stick imaginaire à droite… pour combien de temps ?

« En informatique, on distingue les  mises à jour mineure et les mises à jour majeure. Aux pays des consoles et des appareils mobiles, cette distinction n’existe plus: majeur ou mineur, le consommateur passera à la caisse, c’est une certitude. Le summum est lorsque la rétrocompatibilité entre ces « mises à jour mineures » n’est plus assurée, comme une console DS Lite qui se retrouve dépourvue du port cartouche GBA par rapport à sa version DS Tank pour réduire les coûts. Le consommateur s’en retrouve lésé… mais que peut-il y faire ? Faire le choix de conserver les deux machines ou faire l’impasse sur l’une des deux machines. Ce choix, portant sur la taille d’écran entre la 3Ds et la 3DS XL, semble pourtant évident. Et pourtant, chaque possesseur de la 3DS se la posera au moment voulu… jusqu’à l’arrivée d’une nouvelle version dans six mois ? »

 Alors, qui serez-vous le 28 juillet prochain?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.